C’est quoi le CI/CD ?

Introduction (CI/CD)

En général, le rythme des mises à jour des applications était de une à deux fois par an, et ceci est dû à la façon dont les applications étaient historiquement développées, intégrées et déployées. Pour accélérer ce rythme, le Continuous Integration et le Continuous Deployment (CI/CD) interviennent avec un ensemble de pratiques et d’outils qui permettent d’automatiser toutes ces étapes.

Le Continuous Integration

La procédé du CI permet d’augmenter la fréquence de distribution des applications grâce à l’introduction de l’automatisation au niveau des étapes de développement. Les principaux concepts liés au CI sont l’intégration continue, le déploiement continu; l’automatisation des tests et une surveillance continue tout au long du cycle de vie des applications.

De plus, les phases d’intégration et de test jusqu’à la distribution et des toiles sont automatisées. Ensemble, ces pratiques sont souvent désignées par l’expression « CI/CD ».

L’intégration continue

Dans un projet, l’application est souvent découpée en plusieurs parties appelées micro services, et chaque développeur s’occupe d’une partie et pousse les modifications. Cela peut provoquer des conflits avec les autres développeurs ou des erreurs dans l’application.

Pour éviter cela, ces modifications sont centralisées dans un outil de gestion de code, par exemple Git. Ensuite, ce code modifié va déclencher une série d’actions en fonction du langage de programmation, qui commence par la compilation du code source, c’est-à-dire créer un build ou un exécutable de l’application.

Ensuite, il va réaliser une série de tests pour vérifier que les modifications apportées n’introduisent pas d’erreurs dans le code source, par exemple des tests unitaires et des tests d’intégration. Puis, un contrôle de qualité est effectué pour vérifier que la qualité du code n’est pas dégradée suite aux modifications.

Si l’une des étapes rencontre une erreur, le processus s’arrête et informe l’équipe. Si tout se passe bien, le code est archivé et publié dans un dépôt d’archivage, prêt à être déployé.

Le déploiement continu

Dans cette étape, le code est déployé sur plusieurs environnements jusqu’à la production. Plusieurs tests automatisés sont effectués, tels que des tests d’intégration, des tests de flux inter-applicatifs, des tests de charges et de performance.

Le déploiement peut se faire dans différentes technologies, telles que le cloud, les conteneurs, les machines virtuelles, Kubernetes, etc. Il est possible de créer des infrastructures à l’aide de l’infrastructure as code.

En résumé, le Continuous Integration et le Continuous Deployment permettent au développeur d’ajouter facilement des fonctionnalités et de les pousser jusqu’à la production à l’aide d’un processus automatisé rapide, qui permet de construire, packager et déployer son application tout en effectuant les tests nécessaires.

Les avantages de la CI/CD

Avec cette automatisation, l’agilité est renforcée, ce qui facilite l’arrivée des nouvelles fonctionnalités en production. Une grande partie des problématiques de bugs est résolue grâce à la détection précoce des erreurs.

De plus, la CI/CD permet une meilleure collaboration entre les développeurs, car les conflits de code sont réduits et la communication est améliorée grâce à l’utilisation d’outils de gestion de code centralisés.

Enfin, la CI/CD permet une meilleure qualité de code, car les tests sont automatisés et les erreurs sont détectées plus rapidement.

Merci d’avoir lu cet article sur le Continuous Integration et le Continuous Deployment. N’hésitez pas à partager votre opinion dans les commentaires et à vous abonner à notre chaîne pour plus de contenu informatif. À bientôt !

About hamza mouttaki

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 − 13 =